Twitter

Veille Covid-19, mai 2020

ETHIQUE, CARE ET VIEILLISSEMENT

   

Pour une approche plurielle des problématiques liées au vieillissement

     

Veille Covid-19, mai 2020

     

PHILOSOPHIE ET ETHIQUE

 

Enjeux éthiques lors du déconfinement :

Le site du CCNE a mis en ligne sa réponse à la saisine du Conseil scientifique Covid 19 : » enjeux éthiques lors du déconfinement : responsabilité, solidarité et confiance ». Il y a neuf points d’attention : la relation à l’autre, le vivre ensemble, le retour des libertés, les enjeux de la santé et de l’économie, la parole citoyenne, la recherche, la communication, le système de santé, et l’anticipation.

lien vers la réponse du CCNE

Le souci de l’autre, le retour de l’éthique du « care » :

Les activités de soin et de service sont exercées le plus souvent par des femmes, elles-mêmes en situation de vulnérabilité et invisibilisées. L’épidémie de Covid-19 nous a amenés à découvrir et faire l’expérience de cette vulnérabilité. Peut-elle nous amener à repenser l’organisation de la société et la hiérarchie sociale de ces métiers ? Nous amènera-t-elle aussi à placer l’éthique du « care » au cœur de notre société ?

Pour Sandra Laugier, philosophe et coordinatrice de l’ouvrage : le souci de l’autre, éthique et politique du « care », éditions de l’EHESS, 2005, « l’affirmation éthique de l’importance de la dignité du « care » ne peut se faire sans une transformation sociale et une réflexion politique portant sur l’allocation des ressources et la répartition des tâches ».

lien vers l'article du Monde

Covid-19 et les vulnérabilités révélées, Tanguy Chatel, sociologue, fondateur du cercle vulnérabilités et société :

Le Covid-19 révèle nos vulnérabilités structurelles et notre déni de la mort, il opère un renversement inattendu : nous sommes confrontés à la réalité de la mort qui nous contraint à nous confiner, pour préserver ceux d’entre nous qui sont les plus vulnérables. Nous prenons conscience qu’il est vital de protéger ses proches vulnérables, mais aussi de les accompagner vers la mort et de célébrer leurs funérailles, nous découvrons aussi que l’on peut mourir par manque de liens…

lien vers le site

Vieillir au temps de Covid, Danielle Rapoport, psychosociologue, spécialiste des ruptures de vie et du vieillissement :

Notre société entretient une relation complexe au vieillissement : une population âgée : vieux, âgés, seniors, etc…, qualifiés de fragiles, vulnérables…, parallèlement à un déni du vieillissement, celui des autres et le sien.

L’émergence de la maladie met celui qui se croyait invulnérable face à sa vulnérabilité, puis à sa dépendance, maladie, isolement, et enfin mort. Le risque devient danger.

L’après Covid doit être le temps des questions : celles du rapport qu’on entretient avec soi-même, avec son propre vieillissement ; cette crise nous rappelle que nous sommes mortels.

lien vers l'article de La Croix

Un virus peut-il nous obliger à faire corps avec l’éthique ? :

Ce virus dévoile notre vulnérabilité, parce qu’il nous éprouve en nous infectant, en nous confinant, ce qui nous permet d’objectiver notre vulnérabilité, et nous emmène loin de notre idéal de maitrise. C’est une leçon d’humilité, dans le sens posé par Corinne Pelluchon dans son « Ethique de la considération », l’humilité est une condition qui s’expérimente, relevant du domaine des sensations. Nous éprouvons la vulnérabilité de l’autre qui fonde notre responsabilité à son égard, et nous pousse à nous sentir concernés.

lien vers le site

Une approche éthique de la question du confinement des personnes âgées en contexte de pandémie Covid-19 : la prévention des fragilités face au risque de vulnérabilités : M Piccoli, T Tannou, I Hernandonera, S Koeberle

Les conséquences de l’isolement lié au confinement sont complexes à appréhender : ruptures avec les aidants habituels, capacités d’enpowerment diminuées, mais aussi conflits de valeurs entre protection et respect de l’autonomie.

L’intention, bienfaisante, de réduire le risque d’infection par le confinement entrainera des complications contre-productives sur le plan médical et social et pose la question du regard que la société porte sur les personnes les plus vulnérables.

lien vers le site

AMA : journal of ethics, mai 2020 :

Ce site met à disposition un centre de ressources éthiques en lien avec le Covid-19, afin de promouvoir la réflexion éthique et pour aider à la prise décision pendant cette pandémie.

lien vers le site

Espace éthique azuréen :

L’espace éthique azuréen met en ligne de nombreuses ressources : les coordonnées de cellules de soutien des différents espaces éthique, des ressources généralistes et thématiques, etc...

lien vers le site

 

COVID19 ET PARCOURS DE SOIN

 

Renfort en unité Covid-19 de gériatrie : cette expérience nous a marqués à vie :

De nombreux médecins de l’APHP, de spécialités très diverses, alors que les rendez-vous de consultations s’annulaient et que les services se vidaient, ont choisi de rejoindre les services accueillant des malades du Covid débordés, en particulier les services de médecine gériatrique. Tous partagent à posteriori le même ressenti : une expérience particulière, très riche sur le plan humain et médical, avec une vision de la gériatrie transformée.

lien vers le site

La crise du Covid-19 a mis en lumière ce que l’on savait d’un crépuscule d’un monde sanitaire non structuré vers l’intérêt de filières et  de logique de parcours :

Le président de la SFGG, le professeur Olivier Guérin tire les premiers enseignements de la crise du Covid :

  • Une nécessaire refonte des relations Ville/Hôpital

  • Une révision de la tarification

  • Le rôle d’expertise de l’hôpital

  • Les limites du modèle des EHPAD

lien vers le site

Covid-19 : ressources et liens utiles :

Pour rappel, la HAS met en ligne des liens utiles et des outils numériques pour les professionnels d’une part et le grand public d’autre part.

lien vers le site

Alzheimer, les victimes collatérales du Covid :

Le confinement a modifié en profondeur les conditions de vie des personnes atteintes de maladies neuro-évolutives. La rupture des soins et des services à domicile a eu un impact important, avec une majoration des symptômes, et les aidants ont eu le sentiment d’être brutalement abandonnés. Rapidement les différents centres hospitaliers, dans cet article il s’agit du CHU de Marseille, ont mis en place un dispositif téléphonique afin de maintenir le lien avec les patients et leur entourage.

lien vers le site

Au temps du confinement…Autour de témoignages de personnes atteintes par Alzheimer :

A travers plusieurs témoignages, la situation actuelle et plus particulièrement le temps du confinement résonne de façon particulière : sérénité et plaisir tiré de ce temps suspendu ou à contrario, sentiment de double enfermement. En filigrane, en ce temps contraint, le risque d’augmenter les tensions entre malade et proche aidant alors que les visites des tiers n’existent plus.

lien vers le site

 

EHPAD

 

Covid-19, les instances gériatriques lancent l’alerte sur les EHPAD :

La population âgée a payé le plus lourd tribut de la pandémie, dans ce contexte, le modèle des EHPAD apparaît inadapté pour répondre à des enjeux de santé de cette ampleur. Ces établissements reçoivent en moyenne 80 résidents qui cumulent 8 pathologies : ce sont de petits hôpitaux qui ne disposent pas des ressources humaines et des moyens des établissements sanitaires.

lien vers le site

Coronavirus : les directeurs d’EHPAD après la (première) bataille :

Le Media Social a interrogés des directeurs d’EHPAD à la mi-mars puis deux mois plus tard. Les expériences sont très diverses pour ces directeurs, avec ou sans contamination, des relations plus ou moins tendues avec les ARS, les difficultés d’approvisionnement en matériel de protection, la question des tests…

lien vers le site

Le logis de Camille un établissement novateur accueillant des personnes des personnes fragiles à Orléans :

Le logis de Camille accueille, dans le centre d’Orléans, des jeunes en formation, des personnes ayant une pathologie psychiatrique, des personnes âgées avec ou sans troubles cognitifs, accompagnés par des professionnels et des bénévoles. Il est aussi ouvert sur l’extérieur et prend place dans la vie de son quartier. Un établissement novateur, inclusif et un modèle inspirant.

lien vers le site

Surmortalité en EHPAD / le terrible constat, paru dans le mensuel des Maisons de Retraite n°230 bis :

Selon les statistiques de l’INSEE, et particulièrement des travaux de Delphine Roy, les chiffres sont implacables, la surmortalité des personnes âgées de plus de 85 ans est évidente et massive. Elle est particulièrement élevée en Alsace Lorraine et en ile de France, et élevée dans les régions qui leur sont périphériques.

En résumé, et pour donner la mesure de l’âgisme de ce virus, 92% des personnes décédées ont plus de 65 ans et 75% plus de 75 ans. Le taux de létalité est compris entre 8 et 13% chez les plus de 80 ans, versus 1% chez les personnes âgées de moins de 60 ans.

lien vers le site

   

DOMICILE ET CONFINEMENT

 

Le confinement, révélateur de la fragilité des soutiens aux proches aidants, Pascal Antoine, professeur de philosophie, Université de Lille, laboratoire des sciences cognitives et affectives :

Depuis plusieurs décennies l’importance et la situation des proches aidants est prise en compte. Ils sont aussi mieux aidés face au risque d’épuisement, d’isolement, à la tentation de repli, à la nécessaire anticipation de l’évolution de la maladie.

L’actuelle crise sanitaire a bousculé cette évolution, maintenant, l’enjeu qui prime est celui de l’organisation des soutiens aux aidants dans le contexte actuel, ou dans d’autres formes de menace ultérieures qui pourraient mettre à mal leur situation.

lien vers le site

Covid­19 « service gratuit d’accompagnement des proches aidants par l’association « Nouveau Souffle » :

Dans cette logique l’association Nouveau Souffle, engagée dans le soutien aux proches aidants a mis au point un dispositif qui est un réel suivi à distance. Cette association se mobilisant à titre solidaire, ce service est gratuit.

lien vers le site

Etude : l’isolement des personnes âgées à l’heure du déconfinement, quelles perspectives territoriales ?

Le Gérontopole Pays de Loire a réalisé une étude nationale portant sur la dimension territoriale de l’isolement des personnes âgées.

  • Plusieurs enseignements : les grandes villes et les campagnes sont plus exposées aux situations d’isolement

  • Les démarches inclusives : Mona Lisa, Villes amies des aînés, etc.., sont inégalement réparties sur le territoire

  • Nécessité de développer des études territorialisées pour plus d’efficacité

lien vers le site

Mona Lisa, boite à outils :

L’association Mona Lisa, engagée contre l’isolement social des personnes âgées, met en ligne une boite à outils composée de fiches pratiques, d’outils collaboratifs et de formations.

lien vers le site